Comment choisir ce qui arrivera à votre compte Facebook après votre mort ?





Après votre mort, votre profil Facebook pourrait se transformer en un profil de commémoration (à la demande de votre famille) et un légataire, que vous avez déjà choisi, pourrait en avoir le contrôle (avec des fonctionnalités restreintes). Vous pouvez aussi choisir tout simplement de le supprimer (ou votre famille pourrait aussi le demander). 

Après la mort, que fait Facebook avec le compte du défunt ?



Quand une personne est signalée "décédée" (voir formulaire pour signaler le décès d'une personne à Facebook), s'il a spécifié dans les paramètres de son compte que ce dernier doit être supprimé, après sa mort, alors il sera supprimé.

Dans le cas contraire, ses proches peuvent demander que son compte soit transformé en compte de commémoration ou soit tout simplement supprimé.

Voici comment Facebook définit un compte de commémoration :
  • L’expression "En souvenir de" est affichée à côté du nom de la personne sur son profil.
  • Selon les paramètres de confidentialité du compte, les amis peuvent partager leurs souvenirs sur le journal de commémoration.
  • Les contenus qui ont été partagés par la personne décédée (par exemple, des photos ou des publications) restent sur Facebook et sont toujours visibles par les personnes avec qui ils ont été partagés.
  • Les profils de commémoration n’apparaissant pas dans les espaces publics tels que les suggestions Connaissez-vous..., les rappels d’anniversaire ou les publicités.
  • Personne ne peut se connecter à un compte de commémoration.
  • Les comptes de commémoration sans légataire ne peuvent être modifiés.
  • Les groupes gérés par un administrateur dont le compte a été transformé en compte de commémoration peuvent sélectionner de nouveaux administrateurs.
  • Les Pages gérées par un administrateur unique dont le compte a été transformé en compte de commémoration seront supprimées de Facebook après réception d’une demande valide.

Cet espace de commémoration est contrôlé par un légataire que le défunt a déjà choisi avant sa mort. Découvrez dans la suite le rôle du légataire et comment choisir un légataire pour votre compte Facebook.

Le légataire (Legacy contact) ou l'héritier de votre compte Facebook



Facebook a pensé à ses utilisateurs après la mort avec une fonctionnalité inédite baptisée "légataire" (Legacy Contact), qui permet en gros à chaque utilisateur du réseau social de choisir l'héritier de son compte Facebook
Cet héritier (ou légataire) aura donc droit à certaines fonctionnalités sur le profil de l'utilisateur décédé.
Il pourra, par exemple, changer les photos de profil et de couverture, publier un message sur le profil du défunt, transformée en "page de mémoire", ou encore accepter les demandes d'amitié. Il faut noter cependant, que cette personne ne pourra en aucun cas avoir accès aux anciens messages privés du défunt, question de respecter sa vie privée ..

Comment choisir un légataire pour son compte Facebook ?


Pour choisir le légataire pour un compte, il faut aller dans "Paramètres > Sécurité > Légataire (Legacy contact)". Cette option n'est pas encore disponible dans tous les pays.


Ensuite, il faut taper le nom du contact choisi pour être le légataire. Il est possible de lui envoyer une notification (en cliquant sur Message) de ce choix ou dans le cas contraire, il sera informé par Facebook après le décès. 


Il est aussi possible de choisir si ce légataire aurait ou non le droit d'archiver vos données (Data archive permission). 
Vous pouvez aussi demander que votre compte soit supprimé (Account Deletion).

No Response to "Comment choisir ce qui arrivera à votre compte Facebook après votre mort ?"

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Partenaires

Notre site Info Magazine est listé dans la catégorie Informatique : Actualités informatiques de l'annuaire Fiche descriptive de Youtube

VDP-Annuaire annuaire gratuit

Copyright © 2013 Info Magazine All rights reserved.
Converted To Blogger Template by Blogspot Templates Theme By- WooThemes